La qualification professionnelle : l'OPQU

Urbanistes du Languedoc-Roussillon : qualifiez-vous !

L’urbanisme ne fait l’objet, en France, d’aucune reconnaissance en tant que champ et pratique professionnels autonomes ; la profession d’urbaniste, qui n’est pas réglementée, ne connaît pas de définition officielle, l’appellation d’urbaniste recouvrant des formations, des pratiques et des méthodes hétérogènes.

Cette situation est préjudiciable à la qualité des décisions et à celle des réalisations à toutes les échelles de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

Face à cet enjeu, l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes a été crée avec pour mission principale d’attribuer une qualification professionnelle aux urbanistes et de la faire connaître.


Le CFDU, dont les Urbanistes-lr  sont une des représentations régionales, est à l’origine de la Création de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU) en 1998. Aujourd’hui, le Conseil Français des Urbanistes poursuit son soutien et contribue aux côtés de l’OPQU au développement de la qualification dans le milieu professionnel et auprès des donneurs d’ordre.


L'OPQU

Association de la loi 1901, l’OPQU est né le 3 mars 1998 avec le soutien de l’Association des Maires de France (AMF) et de l’État pour assurer une mission de service public, dans le cadre d’un protocole signé entre le Ministère en charge de l’urbanisme et l’OPQU, le 22 juillet 1998.

Cette délégation de service public est menée par une commission spécialisée, authentifiée ensuite par le Conseil d’Administration de l’OPQU, en présence d’un Commissaire du Gouvernement. L’OPQU place son action dans le cadre de la Charte Européenne des Urbanistes, charte de 1988 reconnue par l’Union européenne et dont l’objectif est l’harmonisation d’une profession d’intérêt public (non réglementée au niveau européen) qui fabrique de l’espace social et qui vise à l’amélioration du cadre de vie des habitants de nos territoires.

La qualification : c'est quoi ?

Le mot "qualification" désigne, la qualification attribuée exclusivement à toute personne physique en sa qualité d’urbaniste, pratiquant à titre principal cette activité. Les personnes physiques concernées seront désignées sous le terme d’"urbanistes qualifiés". La qualification donne lieu à la délivrance d’un certificat de qualification professionnelle. Un annuaire est disponible sur le site internet de l'OPQU (www.opqu.org)

Attention :

- La qualification est attribuée exclusivement à toute personne physique (en sa qualité d’urbaniste), exerçant cette activité à titre principal. Les personnes morales sont donc exclues,

- Elle ne peut concerner que des personnes physiques détentrices d’un diplôme français, ou d’un diplôme reconnu dans le cadre d’une convention d’équivalence avec la France et/ou d’une pratique en urbanisme.

La durée de la qualification

La qualification est attribuée pour une durée de 5 ans, et doit être renouvelée auprès de l’OPQU au moins 3 mois avant la date d’expiration.

Les critères de qualification et les modes d’accès

Les critères de la qualification ont été fixés en référence à la Charte européenne des urbanistes. La pratique professionnelle est nécessaire : elle doit être continue et récente sur les dernières années, consacrée, en terme temporel, à titre principal à la pratique de l’urbanisme.

Il existe trois modes d’accès à la qualification en fonction des titres universitaires obtenus et de la durée de la pratique. Ces modes d’accès sont dénommés "Accès A, B ou C".

Le dossier peut être soutenu par écrit, mais aussi par oral lors des sessions d'audition organisées par la commission d'instruction.

Le dossier de candidature

Le candidat devra présenter, outre son parcours professionnel, 3 travaux effectifs et personnels démontrant leurs inscriptions dans les domaines d'activités prédéterminés par l'OPQU. Ces 3 travaux devront être variés tant dans les coeurs de métiers concernés que dans les échelles d'études.

Dossier à télécharger ici

Cœurs de métier ciblés par l'OPQU

I– Analyse et prospective territoriale

II – Conception urbaine

III – Productions d’opérations

IV – Gestion territoriale (droit des sols, opérations urbaines et politique de la ville)

 Activités et fonctions transversales

 V – Coordination et pilotage de projets territoriaux et urbains

VI – Animation de projets territoriaux et urbains (Communication et promotion, concertation),

VII – Production de savoirs (Recherche fondamentale et recherche appliquée, savoirs et pratiques professionnelles, enseignement et formation, diffusion et vulgarisation.)

Pour plus d’informations et pour consulter l’annuaire des urbanistes qualifiés : www.opqu.org